La réponse du berger à la bergère

4 06 2010

« Vous voulez qu’on abandonne le secret bancaire? Ok mais dans ce cas là, on a beaucoup de choses à balancer ». C’est en quelque sorte ce qu’a fait comprendre le Luxembourg à la France cette semaine avec le rapport de la police sur l’affaire Karachi. Il faut juste préciser que la police  grand-ducale n’est pas la plus prompte à communiquer sur les affaires importantes (pour les autres, son site regorge d’informations inintéressantes, comme celle-là). Et les relations entre la police et les journalistes sont beaucoup plus froides, voire glaciales, qu’en France. Alors un rapport qui met nommément en cause le président de la République française dans la constitution d’une société offshore qui a permis le financement occulte de la politique en France, ça ne fuite pas sans raison. Lire le reste de cette entrée »

Publicités




Mais qu’est-ce que l’Allemagne vient faire là?

12 02 2010

Ce dimanche a lieu au Luxembourg une rencontre informelle de cinq ministres des Finances européens germanophones: allemand, suisse, autrichien, luxembourgeois et du Liechtenstein. Une rencontre qui ne donnera lieu à aucune communication officielle. J’ai déjà appelé le porte-parole de Frieden pour lui demander quand même s’il n’y avait pas moyen de grappiller quelques infos pour le journal de lundi. Ben, non. Et vu que je suis encore loin de profiter des confidences du ministre, je n’en saurais sans doute pas plus. Lire le reste de cette entrée »





Pourquoi le Luxembourg a-t-il été blanchi si vite?

20 07 2009

Frieden et UKIl était tout heureux, Luc Frieden, quand il a annoncé le 8 juillet dernier que le Luxembourg ne figurait plus sur la fameuse « liste grise » des paradis fiscaux non coopératifs de l’OCDE. Si enthousiaste que le ministre luxembourgeois du Trésor annonçait même que le Grand-Duché était le premier pays au monde à sortir de cette liste…

En fait, les Bermudes ont été blanchies un mois plus tôt. Lire le reste de cette entrée »





Le Luxembourg, moins paradisiaque que certaines îles européennes

16 03 2009

En ce moment, les médias français aiment à confondre secret bancaire et paradis fiscal. Si le secret bancaire est bien un outil utilisé par des paradis fiscaux, ce n’est pas la première caractéristique de ces derniers. Le secret bancaire caractérise un paradis bancaire. La belle île de Saint Barth'

Alors que la définition simple d’un paradis fiscal, c’est « un territoire à la fiscalité très basse comparé aux niveaux d’imposition existant dans les pays développés ». Sur ce point, certains territoires français, anglais ou américain sont plus bien plus paradisiaques – et pas que pour la météo – que le Grand-Duché. Lire le reste de cette entrée »





secret bancaire: un mal pour un bien?

15 03 2009

Tout semble s’être écroulé comme un château de carte.

Le chateau de SenningenLe 8 mars pourtant, la défense du secret bancaire tenait bon. Au château de Senningen, les ministres compétents d’Autriche, de Suisse et du Luxembourg affichaient tout sourire leur nouvelle entente pour défendre un principe qu’ils estiment presque culturels, le fameux secret bancaire.

Et mardi, patatras! La Tribune parle d’un projet de liste noire des paradis fiscaux en Europe, un document interne de l’OCDE. une trentaine noms, y figurent, dont les trois pays alliés. Toute la semaine, les tractations vont se poursuivre pour un résultat finalement couru d’avance. Lire le reste de cette entrée »





A trop vouloir se taire…

8 01 2009

Petit déjeuner très intéressant (mais pas en tête-à-tête) hier matin avec le directeur de l’Association des banques et Banquiers, Luxembourg (ABBL), Jean-Jacques Rommes. Parmi les sujets d’actualité évoqués, l’affaire Madoff bien sûr.

Le banquier reconnaît bien entendu que la place financière luxembourgeoise est touchée, c’est « inévitable » étant donné la part de marché du Grand-Duché dans les fonds touchés, les OPCVM. Les noms UBS et LuxAlpha ne se glissent tout de même pas dans la conversation, il ne faut pas parler des choses qui fâchent.

Puis Rommes parle de la réputation de la Place et des attaques dont elle est l’objet sous prétexte d’un scandale qu’elle n’a pas déclenchée. Attaques qui viennent surtout de France où l’Autorité des marchés financiers (AMF) tire à boulets rouges sur son homologue luxembourgeois, la CSSF. Pour lui, le Luxembourg ne mérite pas ça. Et là, je m’énerve. Lire le reste de cette entrée »