secret bancaire: un mal pour un bien?

15 03 2009

Tout semble s’être écroulé comme un château de carte.

Le chateau de SenningenLe 8 mars pourtant, la défense du secret bancaire tenait bon. Au château de Senningen, les ministres compétents d’Autriche, de Suisse et du Luxembourg affichaient tout sourire leur nouvelle entente pour défendre un principe qu’ils estiment presque culturels, le fameux secret bancaire.

Et mardi, patatras! La Tribune parle d’un projet de liste noire des paradis fiscaux en Europe, un document interne de l’OCDE. une trentaine noms, y figurent, dont les trois pays alliés. Toute la semaine, les tractations vont se poursuivre pour un résultat finalement couru d’avance. Lire le reste de cette entrée »

Publicités