«J’ai engagé 2,5 milliards sans l’avis de la Chambre»

13 11 2009

Frieden-editpressJe ne suis pas vraiment une lève-tôt.  Mais ce jeudi, ça a valu le coup d’aller contre ma nature pour le petit déjeuner économique d’Editpress. L’invité, c’était Luc Frieden, ministre des Finances et dauphin de Jean-Claude Juncker. Au menu, retour sur le sauvetage de l’ex-Fortis, le secret bancaire et l’avenir de la place financière, ainsi que les finances de l’Etat.

Lire la suite »





« Il n’est pas du tout d’actualité que Fortis puisse faire faillite »

6 09 2009

Dessin de vidberg le 24 septembreAujourd’hui, l’Afp a lancé une série d’articles sur l’anniversaire de la Faillite de Lehman Brothers. On a encore le temps, ce ne sera que le mardi 15 septembre mais il faut bien que les rédactions se préparent… Dans le lot de lead, papiers d’angle et encadrés,  je ne peux résister à l’envie de publier le « petit florilège » de citations « cruellement démenties par les faits » répertoriées par l’Afp. Lire la suite »





J’ai compris les dessous de l’affaire Fortis… et plus encore

24 07 2009

chute Fortis2

Un très bon livre que je conseille à ceux qui s’intéressent à la crise des subprimes et ses conséquences en Belgique mais aussi à tous les autres.  La Chute de la maison Fortis, de mes confrères belges  – bien plus chevronnés que moi – Joan Condijts, Paul Gérard et Pierre-Henri Thomas, relate comment et pourquoi  le premier groupe bancaire belge s’est effondré juste après la faillite de Lehman Brothers. C’est bien écrit, il ne faut pas avoir fait Dauphine pour comprendre (je l’ai conseillé à mon copain qui a adoré alors que c’est un vrai littéraire qui déteste les chiffres..).

Ce qui m’a plu, c’est que j’ai appris beaucoup plus que les dessous de cette affaire. Je ne connaissais pas la dimension politiquement stratégique du Standard de Liège, par exemple… Lire la suite »





Eric et Carlo sont sur un bateau…

15 05 2009

BGLCa y est, c’est fait: la BNP a enfin racheté la BGL. Plus de sept mois après l’annonce initiale du rachat. Entre temps, il y a eu les protestations des actionnaires de Fortis, qui détient 50% de la BGL, les rebondissements juridiques et les gesticulations de Modrikamen.

Mais hier, tout cela était – presque – oublié quand les patrons de la BGL et de BNP Paribas Luxembourg ont présenté la nouvelle BGL. Plus belle, plus grande, plus forte pour séduire tous les clients qui ont lui ont tourné le dos quand elle s’appelait encore Fortis Banque Luxembourg.

Hier, donc, ils étaient deux à prendre à peu près équitablement la parole pour présenter ce qui va devenir la plus grande banque du Grand-Duché. Deux orateurs car ils seront bien deux à la diriger: Eric et Carlo se retrouvent à la tête du même bateau… Lire la suite »





Qu’est-ce que le vote Fortis change?

12 02 2009

Hier, les actionnaires belges de la banque Fortis ont fait ce que la direction pensait impossible jusqu’au weekend dernier. Ils ont voté trois fois non lors de l’assemblée générale du bancassureur. Résultat, le plan de sauvetage de Fortis, décidé en urgence début octobre 2008, est rejeté.un petit actionnaire pas content

Passé le momment de stupeur, la direction du groupe a lancé son plan de communication, prévu pour rassurer les clients. Le gouvernement belge a convoqué un kern (conseil des ministres restreints) pour faire le point et une rencontre en urgence a eu lieu au Luxembourg entre plusieurs membres du gouvernement et la direction de BGL, ex-Fortis Luxembourg.

Alors? Qu’est-ce que ce vote change pour la BGL? Rien ou tout, c’est selon le point de vue. Lire la suite »





Sarkozy n’y connaît rien à la finance (je m’en serais douté)

12 01 2009

sarkozy-voeux-parlementairesUn très bon billet (en tout cas, moi j’ai adoré) de Nicolas Cori  sur comment Sarkozy a – mal – justifié l’aide au secteur financier lors de ses vœux aux parlementaires.

Je conseille la lecture complète de ce papier. Il est long mais c’est une vraie étude de texte. C’est dommage que ce soit un billet et non un article publié par Libération. Ce que montre ce papier – et dont je ne doutais pas – c’est que Sarkozy s’est comporté dans cette affaire comme un libéral, au mieux obtus au pire incompétent ou malhonnête, dans son raisonnement.

A côté, Juncker et Frieden passeraient pour des méchants interventionnistes. Car au Luxembourg aussi, l’Etat et intervenu pour sauver des banques.

Lire la suite »





Le « Fortisgate », vu du Lux

7 01 2009

J'aime bien le slogan Fortis...L’affaire Fortis est passé à la postérité: elle a son article dans wiki grâce au Grand Barnum. L’affaire a bien sûr beaucoup plus d’importance en Belgique qu’au Grand-Duché, du point de vue des conséquences politiques. Mais la chute de cette ex-BGL, redevenue BGL depuis, a consterné plus d’un résident.

Petit retour, donc  sur le volet luxembourgeois du « Fortisgate ». Lire la suite »