«J’ai engagé 2,5 milliards sans l’avis de la Chambre»

13 11 2009

Frieden-editpressJe ne suis pas vraiment une lève-tôt.  Mais ce jeudi, ça a valu le coup d’aller contre ma nature pour le petit déjeuner économique d’Editpress. L’invité, c’était Luc Frieden, ministre des Finances et dauphin de Jean-Claude Juncker. Au menu, retour sur le sauvetage de l’ex-Fortis, le secret bancaire et l’avenir de la place financière, ainsi que les finances de l’Etat.

Lire le reste de cette entrée »