L’argent de la cocaïne dort à poings fermés au Luxembourg

9 11 2009

flickr-ducklingC’est le Spiegel qui a sorti l’info en Europe: quelque 20 millions d’euros issus du cartel de Medellin, l’organisation du fameux narcotrafiquant Pablo Escobar, dormiraient toujours sur des comptes bancaires européens. Et pas dans n’importe quels pays: le Luxembourg et la Suisse, précise l’hebdomadaire allemand. Il va même plus loin en donnant des noms de banques concernées: la suisse UBS et la luxembourgeoise BGL, fraîchement rachetée par BNP Paribas.

Le Spiegel se base en fait sur l’enquête de l’hebdomadaire colombien Semana. Ce dernier publie un article très détaillé avec le nom des banques concernées et les sommes déposées. On y apprend au passage que le Spiegel a fait une petite sélection des pays concernés: il a omis de citer les banques britannique et espagnole où de l’argent aurait été déposé.

En tout cas, la reprise de l’article du Spiegel ce matin dans la presse luxembourgeoise a fortement fait réagir BGL BNP Paribas, la banque mise en cause. Et, pour une fois, il a été très facile d’obtenir une réaction de la part d’un banquier luxembourgeois. coffre_banqueUne réponse claire et rapide: « c’est vrai mais c’est de l’histoire ancienne ».

Et en effet, les comptes concernés sont connus depuis 20 ans par la justice, ce qu’a confirmé aujourd’hui le procureur d’Etat adjoint du Luxembourg, Jean-Paul Frising. En octobre 1989, puis janvier 1990, la justice luxembourgeoise reçoit des demandes des autorités américaines pour geler des comptes bancaires liés au cartel de Medellin. Ce qui a donc été fait il y a 20 ans, c’est pour cela que « c’est de l’histoire ancienne ».

Au moins trois comptes sont concernés, d’après l’article de la Semana. Deux ouverts à la BGL (l’actuelle BGL BNP Paribas) et un à feu la Bank of Credit and Commerce International (BCCI). Le montant est estimé à quelque 4,5 millions de dollars par l’hebdomadaire colombien. Jean-Paul Frising a évoqué aujourd’hui la somme de 5 à 10 millions d’euros. Les intérêts ont rapporté…

flickr-dianecordellEt selon la justice luxembourgeoise, la situation n’a rien de douteuse. C’est juste l’histoire d’une procédure judiciaire qui n’en fini pas. La raison? L’inertie américaine. Car depuis leur demande de geler les avoirs, les autorités américaines n’auraient pas montré beaucoup d’entrain pour faire bouger les choses. En gros, avec la mort de Pablo Escobar, l’avenir des quelques millions d’euros encore dormant sur des comptes on ne sait plus trop où, ce n’est plus une priorité. Résultat, l’argent dort à poing fermé sur plusieurs comptes de banques européennes mais aussi panaméennes. Et il risque de dormir encore longtemps. Pour savoir quand la situation pourrait évoluer, le procureur d’Etat adjoint m’a conseillé de m’adresser directement à la justice américaine. Si quelqu’un a des contacts là-bas, je suis preneuse.

Se pose quand même la question de l’ouverture de ces comptes litigieux. D’après la Semana, qui se base sur les déclarations de celui qui se présente comme le banquier occulte de Pablo Escobar, les comptes auraient la plupart du temps été ouverts à l’aide de faux passeports. De ce point de vue, les banques n’ont donc pas grand chose à se reprocher.

Mais le nom de Bank of Credit and Commerce International (BCCI) m’a quand même fait tiquer. bcci-timeIl a comme un parfum de scandale. Ce qui est effectivement le cas puisque cette banque pakistanaise installée au Luxembourg était notoirement liée au cartel de la drogue colombien. Elle a fait faillite en 1991 après la mise à jour de ses activité illicites (je n’étais pas grande à l’époque, d’où ma méconnaissance de cette histoire). Le Luxembourg avait alors été montré du doigt, critiqué pour avoir été le maillon faible du réseau de la BCCI.

Du coup, je comprends mieux pourquoi la BGL BNP Paribas a été si prompt à répondre. La banque ne veut pas qu’on ressorte cette triste affaire pour la finance luxembourgeoise. Mais pour ceux qu’elle intéresse, il y a une certaine version de l’affaire, avec des documents d’époque,  ici.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :