Bon anniversaire Aditya

22 01 2009

aditya-mittalLe directeur financier d’ArcelorMittal, de loin le plus gros producteur d’acier au monde, fête aujourd’hui ses 33 ans.

Aditya Mittal, fils du PDG Lakshmi Mittal, a le physique du gendre idéal et beaucoup d’ambitions. Pour son groupe et pour lui -même.  Le Times lui a consacré un bon – et long – portrait l’année dernière.

A l’époque, tout sourriait à ce spécialiste des fusions-acquisitions.

C’est lui l’artisan du mariage au forceps de Mittal Steel et Arcelor en 2006 et de bien d’autres expansions du groupe. Début 2008, la production d’acier semblait ne pas pouvoir suivre la demande mondiale et ArceloMittal dictait ses prix. Le groupe a racheté des mines pour sécuriser son approvisionnement – à environ 50%-, quitte à se mettre à dos des fournisseurs, mais la dynamique était tellement positive, avec des annonces de records à chaque publication de chiffres, que le directeur financier devait se sentir à l’abris.

490_008_2789545_france_eu_Aujourd’hui, les salariés belges du groupe lui offrent une grève en guise de cadeau d’anniversaire. Ils n’apprécient pas les annonces brutales de baisse de la production: en Belgique, elle sera réduite de moitié pour au moins le premier trimestre 2009. Voire pour six mois ou un an.

En fait, c’est l’incertitude qui prime, les employés doivent se serrer la ceinture, tous leurs frais sont étudiés soigneusement et ils subissent des pressions pour « partir volontairement ». Car le groupe prévoit le départ volontaire d’un « col blanc » sur cinq au premier trimestre.

A côté de ça, ArcelorMittal n’a pas remis en cause le versement de dividendes. Et pour cause, le principal actionnaire, c’est Lakshmi Mittal qui détient 45% des actions.

La pilule passe donc mal. Surtout que, si le groupe subit de plein fouet le retournement de la croissance, sa stratégie de développement a aussi contribué à ses difficultés actuelles. La dette du groupe s’élève à 32 milliards de dollars (pour un chiffre d’affaires de plus de 100 milliards et un résultat net de 10 milliards en 2007). Aujourd’hui, elle pèse sur le géant et son vaste plan d’économie lancé en novembre doit servir à la réduire.

Des économies qui se traduisent par 9000 suppressions de postes, en Amérique du Nord et en Europe. Des salariés qui ne doivent pas vouloir que du bien à Aditya pour son anniversaire.

Publicités

Actions

Information

One response

22 01 2009
Jérôme

Allez, une crucifixion, une! C’est ma tournée, la mienne est prévue l’an prochain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :