LuxAlpha a bon dos

18 01 2009

Krecke, Frieden et Lagarde au moment du sauvetage de DexiaEt voilà, Christine Lagarde m’oblige à soutenir un ministre. En l’occurrence Luc Frieden, celui du Trésor, du Budget et de la Justice (oui, oui, la justice aussi. Parce que le Luxembourg, c’est un petit pays avec un petit gouvernement où les ministres multiplient les portefeuilles: le ministre de l’Economie s’occupe aussi du sport et Juncker cumule les finances et la tête du gouvernement…)

Donc, Lagarde a taclé le Luxembourg sur son laxisme en matière de législation des fonds d’investissement. En gros pour la ministre française, le scandale de LuxAlpha montre qu’en plaçant son argent dans un fonds luxembourgeois, l’épargnant n’est pas assuré de retrouver sa mise. Et effectivement dans l’affaire LuxAlpha, ce fonds qui a placé – et perdu – 1,4 milliard dans des produits Madoff, les clients risquent de ne pas retrouver leur argent parce que la banque suisse UBS, dépositaire et donc garante de l’argent, rejette sa responsabilité sur une petite société Acess International (dont le patron s’est suicidé).

UBS dit qu’elle a délégué sa responsabilité par contrat à Access international. Elle ajoute qu’elle n’a créé LuxAlpha qu’à la demande des clients et que, elle-même, ne conseillait pas les produits Madoff comme investissement à ses propres clients. La législation européenne stipule que la banque dépositaire est garante des fonds et ne peut déléguer cette responsabilité, comme l’a rappelé le régulateur luxembourgeois dans un communiqué. Mais l’attitude peut conciliante d’UBS montre que cette affaire se règlera au tribunal. Et d’ici là, les clients ont leur placement bloqué.

L’attaque de Lagarde est bien faite parce que l’Union européenne en général et le Luxembourg en particulier ont attiré les capitaux internationaux dans leurs fonds en faisant miroiter une meilleure garantie de l’argent ainsi placé que dans les fonds américains. Si la législation luxembourgeoise est défaillante en terme de garantie des fonds, les investisseurs iront ailleurs. Le Luxembourg est la première place européenne pour les fonds. Si les investisseurs partent, ils pourront aller dans la deuxième place européenne qui se trouve être… Paris.

Donc je soupçonne Lagarde de prendre LuxAlpha comme prétexte pour défendre non pas les épargnants français (petite remarque, ce n’est pas le français moyen qui a assez d’argent à placer pour s’intéresser à un fonds comme LuxAlpha…) mais les fonds français.

Et là, je me retrouve à soutenir la position de Luc Frieden, qui a rapidement répondu au critiques de la ministre française: la garantie pour les épargnants est la même au Luxembourg qu’en France, elle est issue de la même directive européenne. Surtout que dans cette histoire, Lagarde ne s’en prend qu’au Luxembourg, même si les « épargnants » français ont aussi laissé des plumes dans Thema International Fund, un fonds de HSBC enregistré en Irlande. Mais Dublin n’est finalement que la troisième place européenne en terme de gestion de fonds, derrière la France.

Update

Hier (le 20 janvier), l’association luxembourgeoise des fonds d’investissement s’est -enfin – dit qu’elle devait défendre son activité. Alors elle nous a fait une petite explication de texte législatif. Je ne connaissais pas la législation luxembourgeoise, donc j’ai effectivement eu la confirmation que la banque dépositaire ne pouvait pas se défaire de son obligation de garante des fonds.

La loi rajoute (ou précise, c’est selon) son obligation de restitution des avoirs. Il me paraît normal qu’un garant doive rendre l’argent qui lui est confié si on le lui demande, mais ça n’a pas l’air d’être le vision d’UBS. Donc c’est bien de préciser cette obligation de restitution… C’est ainsi que la banque suisse a déjà été condamnée la semaine dernière pour une première affaire par la justice luxembourgeoise.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :