A trop vouloir se taire…

8 01 2009

Petit déjeuner très intéressant (mais pas en tête-à-tête) hier matin avec le directeur de l’Association des banques et Banquiers, Luxembourg (ABBL), Jean-Jacques Rommes. Parmi les sujets d’actualité évoqués, l’affaire Madoff bien sûr.

Le banquier reconnaît bien entendu que la place financière luxembourgeoise est touchée, c’est « inévitable » étant donné la part de marché du Grand-Duché dans les fonds touchés, les OPCVM. Les noms UBS et LuxAlpha ne se glissent tout de même pas dans la conversation, il ne faut pas parler des choses qui fâchent.

Puis Rommes parle de la réputation de la Place et des attaques dont elle est l’objet sous prétexte d’un scandale qu’elle n’a pas déclenchée. Attaques qui viennent surtout de France où l’Autorité des marchés financiers (AMF) tire à boulets rouges sur son homologue luxembourgeois, la CSSF. Pour lui, le Luxembourg ne mérite pas ça. Et là, je m’énerve.

Ok, l’AMF en fait un trop. Mais la CSSF lui facilite grandement la tâche. C’est impossible d’en obtenir une quelconque information rapidement. Quand l’AMF déclare publiquement que la CSSF fait mal son travail, cette dernière met une semaine pour – ne pas – répondre dans un communiqué.

Mais le problème est même plus général. Ici, on se drape dans le secret bancaire pour ne communiquer sur rien. J’imagine le ou la  journaliste des Echos à qui l’AMF donne toutes les info possibles pour discréditer la CSSF et qui veut avoir le point de vue de cette dernière pour nuancer son article. Il ou elle appelle la secrétaire de Schaus, le directeur de la commission de surveillance,  et s’entend répondre : « Il faut envoyer un mail avec vos questions ». Et s’il ou elle essaie d’avoir des info indirectement, via l’ABBL ou l’Alfi, on lui aura répondu gentiment que pour la com, c’est la CSSF. Qui n’a même pas de service de com, d’ailleurs.

Bref, au Luxembourg personne ne parle. Donc personne ne défend le Luxembourg. Alors quand j’entends ensuite les acteurs de la Place s’apitoyer sur leur réputation mise à mal, je reste pour le moins perplexe.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :